les pilotis béton

Construire sur pilotis nous a semblé la meilleure solution pour adapter la maison au terrain. En effet, ainsi on a creusé seulement un minimum, juste ce qu’il faut pour ne pas se trouver avec une hauteur trop importante au Sud et pour que la maison reste cachée dans la végétation qui nous sépare du village situé en bas.
On aurait pu tout aussi bien faire une dalle béton sur vide sanitaire (peut-être moins coûteuse que la dalle bois?). Mais on n’est pas tellement « parpaings »…et on préfère le côté « aérien » des pilotis, ça donne une légèreté à la construction.

Il a fallu de longues heures à définir l’emplacement des pilotis au laser, un peu prise de tête… donc pas de séances photo, juste ici le début (la barre blanche) l’angle Nord-Ouest de la future maison:les pilotis béton dans pilotis 27062012095-300x225

Puis nous avons lancé le chantier (enfin!!!) avec la construction du mur de soutènement qui est illustrée dans un autre article.
Creuser les trous des pilotis (à la pioche!) était plus ou moins long selon la nature du sol: parfois on tombait rapidement sur la roche, parfois la roche était trop haute (l’angle Sud-Ouest) et il fallait le casser (avec une barre à mine)…le travail préféré de Serge! Le « sarcophage » ainsi creusé donnait un côté « fouilles » au chantier:

img_3113-300x224 pilotis dans pilotis

Et à d’autres endroits (Est) il n’y avait pas de roche du tout! On a sorti une bonne quantité de terre (qui sera tamisée et mis de côté pour l’agrandissement du potager) et on a arrêté juste avant que Serge disparaisse complètement dans le trou:img_3270-1-300x225

Il a l’air un peu tendu dans le trou…mais tout va bien, d’habitude il travaille dans la joie, c’est juste qu’il avait mis le déclencheur automatique pour la photo avant la pose avec le mètre à la main…on dirait un photo-montage mais non!!!

Et voilà, le pilotis qui a poussé à cet endroit, protégé des intempéries…car rien nous arrête, on a envie d’avancer!

img_3346-300x225

Eh oui, les pilotis ont été bien bichonnés et sous haute surveillance lors du séchage béton car il se produisait toujours un léger rétrécissement déclenchant une alerte du laser en vérifiant la hauteur, et il était nécessaire d’ajouter une fine couche de ciment avant séchage complète.

Mais avant le béton l’indispensable ancrage et ferraillage dont voici les plus belles exemplaires:img_3121-300x224

img_3126-300x224

img_3127-300x224

Et maintenant on peut attendre le printemps qui nous apportera la livraison des matériaux pour la dalle bois mais on ne chôme pas pour autant…voir dans le prochain article

Mots-clefs :

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire